Publié le Laisser un commentaire

Les infections des mobiles

Les infections des mobiles

Un virus informatique est un automate autoréplicatif à la base non malveillant, mais aujourd’hui souvent additionné de code malveillant (donc classifié comme logiciel malveillant), conçu pour se propager sur d’autres ordinateurs en s’insérant dans des logiciels légitimes, appelés « hôtes » à la manière d’un virus biologique. Il peut perturber plus ou moins gravement le fonctionnement de l’ordinateur infecté. Celui-ci peut se répandre par tout moyen d’échange de données numériques, comme les réseaux informatiques ou les périphériques de stockage externes (clés USBdisques durs, etc.).

Du code hexadécimal en jaune sur fond bleu

Code sur un ordinateur infecté par le virus Stoned.

 

Terminologie

Son appellation provient d’une analogie avec le virus biologique puisqu’il présente des similitudes dans sa manière de se propager en utilisant les facultés de reproduction de la cellule hôte. On attribue le terme de « virus informatique » à l’informaticien et spécialiste en biologie moléculaire Leonard Adleman[1].

Les virus informatiques ne doivent pas être confondus avec les vers informatiques, qui sont des programmes capables de se propager et de se dupliquer par leurs propres moyens sans contaminer de programme hôte. Au sens large, on utilise souvent et abusivement le mot virus pour désigner toute forme de logiciel malveillant.

Laisser un commentaire